Modèles

Les différents types de pompe à chaleur

pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une installation qui permet de tirer profit de l’énergie contenue dans un milieu naturel pour la transférer dans un autre milieu. Selon le milieu naturel d’origine de l’énergie (air, eau, sol) et selon l’utilisation qui en est faite, il existe donc différents modèles de pompes à chaleur.

Les principales pompes à chaleur du marché

Type de pompe à chaleur Milieu d’origine de l’énergie Milieu de restitution
Air/air Air (ex : extérieur) Air (ex : intérieur)
Air/eau Air (ex : extérieur) Eau (ex : boiler)
Eau/air Eau (ex : rivière) Air (ex : intérieur)
Eau/eau Eau (ex : rivière) Eau (ex : boiler)
Sol/air Terre (ex : jardin) Air (ex : intérieur)
Sol/Eau Terre (ex : jardin) Eau (ex : boiler)
Sol/sol Terre (ex : jardin) Sol (ex : plancher chauffant)

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air est un des modèles les plus souvent installés car elle est moins chère, facile à installer et compatible avec beaucoup d’habitations. Elle consiste à puiser l’énergie dans l’air extérieur pour la transférer par propulsion d’air à l’intérieur.

Si l’air extérieur est froid, elle peut difficilement servir comme chauffage autonome et nécessite donc un système d’appoint.

La pompe à chaleur air-eau

Avec la pompe à chaleur air-air, ce modèle est le plus installé car il peut facilement s’adapter à un chauffage existant (radiateur à eau). Son principe est de retirer l’énergie de l’air extérieur pour la restituer en chauffant de l’eau. Dès lors, elle peut servir comme chauffage ou comme chauffe-eau sanitaire.

La pompe à chaleur eau-eau

Cette pompe à chaleur est performant pour chauffer l’eau sanitaire ou une pièce si elle est reliée à des radiateurs basse température et/ou un plancher chauffant.

Ce type de pompe à chaleur nécessite cependant d’avoir un point d’eau ou une nappe phréatique à proximité et de creuser 2 forages : le premier pour capter l’eau et l’énergie qu’elle contient et le deuxième pour la rejeter.

La pompe à chaleur sol-eau ou sol-sol

Les pompes à chaleur géothermiques (sol) offrent une bonne performance pour produire de l’eau chaude sanitaire ou comme chauffage (elle est compatible avec des radiateurs basse température et/ou un plancher chauffant). Etant donné que l’énergie est puisée du sol, ces pompes à chaleur nécessitent un « grand jardin » pour y installer des capteurs.

La pompe à chaleur gaz

Les modèles de pompes à chaleur sont généralement des installations électriques. Pourtant, il existe un modèle au gaz qui fonctionne selon le même principe : restitution dans l’habitation d’une énergie (chaleur) captée dans un milieu naturel. Les pompes à chaleur gaz sont de type air/eau ou eau/eau.

La pompe à chaleur réversible

Ce type de pompe à chaleur, plus coûteux, permet de diffuser de la chaleur à l’intérieur d’une habitation (sert de chauffage ou de chauffe-eau), selon le principe classique, mais il peut également chasser la chaleur intérieure vers l’extérieur (sert de climatiseur). D’où le nom de pompe à chaleur réversible.

Trouvez la pompe à chaleur adapté à vos besoins

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire