Pompe à chaleur

L’impact des pompes à chaleur sur l’environnement

pompe à chaleur

Aujourd’hui, l’environnement et l’économie d’énergie sont devenus des préoccupations majeures au sein des ménages belges. Dès lors, lors de leurs achats, ils visent des installations écologiques et économiques. La pompe à chaleur peut-elle en faire partie ? Quel est son impact sur l’environnement ?

La pompe à chaleur : une installation écologique ?

L’aspect écologique de la pompe à chaleur ouvre un grand débat. En effet, certains arguments peuvent être avancés en sa faveur mais également en sa défaveur.

Pourquoi la pompe à chaleur est écologique :

La pompe à chaleur permet de chauffer votre habitation en utilisant majoritairement des énergies renouvelables. Ces énergies de chaleur sont appelées les calories et peuvent être contenues dans le sol (géothermie), dans l’air (aérothermie) ou dans l’eau (hydraulique).

L’utilisation de ressources naturelles permet de réaliser des économies d’énergie et donc de réduire sa consommation d’énergie fossile polluante. Ainsi, on réduit également ses émissions de gaz à effet de serre. Avec des modèles récents de pompes à chaleur, on peut même éviter tout dégagement de ces gaz à effet de serre.

Dans une maison bien isolée, la pompe à chaleur peut satisfaire tous les besoins de chauffage en hiver et, de cette manière, se substituer entièrement au système de chauffage classique.

Pourquoi la pompe à chaleur n’est pas écologique :

Pour fonctionner, et retirer l’énergie des milieux naturels, la pompe à chaleur utilise tout de même une part d’électricité qui provient soit d’une centrale à gaz, fioul ou charbon (émettent des gaz à effet de serre) soit d’une centrale nucléaire (émettent des déchets très nocifs pour l’environnement).

De plus, dans une maison mal isolée, un chauffage d’appoint sera nécessaire pour satisfaire les besoins des ménages. Celui-ci est, souvent, électrique.

Enfin, les anciens modèles des pompes à chaleur utilisent un fluide frigorigène qui peut accélérer ce phénomène d’effet se serre car il chauffe 1.200 à 2.000 fois plus forts que le CO². Le recyclage de ce fluide en fin de vie de la pompe à chaleur pose également question.

Mesure de l’impact de la pompe à chaleur sur l’environnement

Grâce à l’utilisation majoritaire d’énergie renouvelable, l’impact environnement de la pompe à chaleur est limité. Il se mesure par la quantité d’électricité et/ou de gaz utilisée pour faire fonctionner la pompe à chaleur. Ainsi, sur base des calculs réalisés dans diverses études, cette installation est le système de production de chaleur qui émet le moins de CO² (3 fois moins qu’un chauffage électrique et 2 fois moins que des chaudières à combustibles fossiles).

C’est grâce à cet impact environnemental limité que le Parlement Européen reconnaît la pompe à chaleur comme un des moyens d’atteindre les objectifs « 2020 » de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Profitez d’une installation de chauffage écologique

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire